Loading....

DECLARATION – De l’Indépendance à la Liberté – Alger, le 30 octobre 2019

DECLARATION du Collectif des Amis du Manifeste pour l’Algérie nouvelle – (CAMAN)

Le 1er novembre 1954, le peuple algérien s’est mis en phase avec l’Histoire pour conquérir sa souveraineté. L’indépendance fut acquise de haute lutte au prix d’immenses sacrifices. Ce combat a suscité une forte admiration dans le monde.

La résonance de cette lutte, gravée dans la mémoire nationale, irrigue encore la conscience populaire algérienne. Depuis neuf mois, le peuple veut parachever le message de Novembre 1954 en complétant l’Indépendance par la Liberté. Au demeurant la Proclamation du 1er novembre 1954 fait explicitement référence aux libertés fondamentales et à l’Etat social. Aujourd’hui, il est scandaleux de constater que les instruments juridiques et politiques que sont les droits et libertés soient détournés ou entravés dans le but de maintenir les Algériennes et les Algériens sous le joug d’un pouvoir à la légitimité usurpée. La dilapidation du patrimoine du peuple est un autre fléau qui souligne l’urgente nécessité de défendre et préserver les ressources et richesses nationales.

Une nouvelle génération avec ses exigences est arrivée sur la scène publique. Elle est au diapason avec l’accélération de l’Histoire et veut vivre en harmonie avec son temps. Les damnés de la terre d’hier et d’aujourd’hui ont en commun cette espérance de vivre libres, égaux et dans l’unité, comme l’avait consacré la Charte de la Soummam.

Depuis neuf mois, comme dans le passé, le peuple algérien a fait montre d’une admirable persévérance. C’est cette faculté à se transcender dans des moments décisifs qui le fera sortir, encore une fois, vainqueur d’une épreuve pourtant déséquilibrée.
A la violence, à la répression et à la fermeture politique, il répond par la force des convictions. Comme hier, la morale, le droit et l’histoire sont de son côté.

Aujourd’hui, notre devoir est de maintenir l’effort car la victoire est au bout de cette lutte inédite par son caractère populaire et pacifique. Celle-ci, autant que celle d’hier, suscitent l’admiration mondiale. C’est le message renouvelé du peuple algérien adressé à la face du monde. Nous avons l’obligation éthique et la volonté politique de l’amplifier.

Dans cette optique, la libération des détenus d’opinion ou des personnes injustement poursuivies ainsi que le soutien à toutes les actions pacifiques initiées par les syndicats, associations, ordres professionnels, femmes, étudiants et partis sont une exigence citoyenne. L’ultime but est la mise en place d’un processus de transition pour faire émerger une légitimité démocratique qui refonde l’Etat national souverain.

Le collectif des amis du manifeste pour l’Algérie nouvelle appelle les Algériennes et les Algériens à sortir en masse, dans toutes les villes du pays, dans des marches pacifiques, à l’occasion du 1er novembre 2019, pour :

– Exiger la libération des détenus et faire échec à l’imposture électorale du 12 décembre ;

– faire de ce jour un moment charnière dans la lutte pour le départ du système autoritaire prédateur.

Vive l’Algérie libre et démocratique.
Gloire à nos martyres.

Back To Top